background
Retenir facilement des nombres

18 Sep

2016

Avatar
Écrit Par  Yann Bidon
 Avoir Comments  1

Retenir facilement des nombres

Bonjour à tous, aujourd'hui, un article un peu spécial car on va parler de la mémoire et notamment comment retenir facilement des nombres. En effet, notre cerveau est très fort pour mémoriser des souvenirs car c'est une scénette concrète. Nonobstant, il a beaucoup plus de difficultés pour enregistrer des choses abstraites. Si je vous demande de mémoriser "courage", "loyauté", "chaleur", "mémoire" et "senteur" et de me les ressortir dans deux jours exactement, vous aurez beaucoup plus de mal à les retrouver que si c'était "chat", "boulangerie", "pluie", "téléphone" et "livre". Contrairement aux premiers, vous pouvez imaginer un chat qui va se mettre à l'abri dans une boulangerie alors qu'il pleut. Voyant ce chat, la boulangère appelle avec son téléphone la propriétaire qui était en train de lire un livre. Ce genre de scénette vous permet de vous souvenir beaucoup facilement des choses. Car oui, votre cerveau, même s'il est très cartésien, a une mémoire visuelle très développée et donc il est plus facile de se représenter et se souvenir de choses concrètes que de choses abstraites.

Or, les nombres sont abstraits. Bien qu'on peut visualiser leur écriture (1, 2, 3,...), comme ou pouvait le faire avec "courage", "loyauté"..., on les retiendrait plus facilement si on les associait à des choses concrètes. Et il se trouve que c'est justement ce qu'utilise les champions de la mémoire. Le but est de développer ce qu'on appelle une table de rappel. La table de rappel est un tableau associatif qui va attribuer à un nombre une représentation physique. Cette table de rappel nous est propre. C'est-à-dire qu'il n'y a pas de bonnes ou mauvaises tables de rappel, le but est vraiment que ça vous parle. Car le but in fine de la table de rappel est que ça devienne un automatisme. Si je vous dis un nombre, direct vous allez penser à son associé dans votre table, à l'instar de ce que vous faites pour les tables de multiplication. Au début, vous avez dû les apprendre par cœur, puis maintenant, c'est un automatisme. Si je vous dis 2 x 7, vous n'allez pas parcourir les tables pour aller jusqu'à 2 puis parcourir la table de 2 pour arriver à la 8e ligne et voir que 2 x 7 équivaut à 14. C'est devenu un automatisme. Globalement, votre table de rappel sera pareil. Au départ, il va falloir vous le répéter plusieurs fois, les apprendre par cœur et au bout d'un moment, vous vous en souviendrez automatiquement. Et comme les multiplications, on va y aller par pallier, petit à petit. Évidemment, on ne va pas encoder tous les nombres. Cela serait très compliqué. On pourrait se contenter comme les multiplications de le faire de 0 à 9. Toutefois, il y a un intérêt particulier à le faire de 0 à 99 car ça permet de diviser le nombre de nombres à retenir par 2 et on regroupe souvent les chiffres par deux. Les numéros de téléphone en sont un parfait exemple.

Tout le travail pour le moment va être de remplir votre table de rappel. Comme je vous l'ai dit, elle vous est propre donc vous pouvez imaginer votre propre code. Cependant certaines personnes peuvent se retrouver un peu désemparées et ne sachant pas par où commencer. Permettez-moi donc de vous donner quelques clés. Il y a plusieurs codes possibles, un qui peut vous aider est le code chiffres-rimes. L'idée est d'associer votre nombre avec un mot dont la fin rime avec le nombre. Par exemple, pour le 1, on peut l'associer à un train, ou à un bain, le 2 à un feu ou à un cheveux, le 3 à une oie, ou à un roi, et ainsi de suite. Prenez toujours des éléments physiques. Pour 3, ne prenez pas joie par exemple, car c'est abstrait. Le plus utilisé et celui que j'utilise est le code chiffres-sons, aussi appelé le système majeur. L'idée est de retenir un petit tableau, très simple qui va associer un chiffre à un son :

0

s z

1

t d

2

n

3

m

4

r

5

l

6

j ch ge

7

k c gu

8

f v ph

9

p b

Ici, on se concentre sur les consommes et leur sonorité et le principe de ce système est de remplir notre table de rappel en mettant des voyelles pour en faire des mots qui utilisent dans l'ordre ces sonorités. Par exemple, la table de rappel que j'utilise et qu'on trouve facilement en ligne (si vous ne souhaitez pas vous embêter à faire la vôtre) :
image utilisateur

Maintenant, quand on vous dit un numéro de téléphone du style 04 78 50 82 65 (je ne sais absolument pas qui c'est, je l'ai inventé pour l'exemple), vous pensez : Rat Café Lasso Van Châle. Vous vous retrouvez avec plus que 5 images à retenir et comme énoncé précédemment, on retient plus facilement des images que des écritures. Cette technique marche vraiment et peut vous aider à retenir de grands nombres tels que des numéros de comptes, les 100 décimales de pi ( y a de meilleurs techniques dédiées à ça mais cette technique générale peut s'y appliquer), tout ce que vous voulez. Couplez avec le palais mental, vous pouvez aller vraiment très loin et augmenter signification votre mémoire numérique. Je vous invite à apprendre par cœur dizaine par dizaine. Quand vous maitrisez bien votre dizaine, que c'est devenu un automatisme, vous ne réfléchissez même plus, vous passez à la dizaine d'après.

Voilà, j'espère que cela vous sera utile.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE


Commentaires (1)

  • 1
  • TheNewTerminator
    TheNewTerminator

    27/11/2017 à 19h53

    Bonsoir,

    Tu n'a là qu'une partie des techniques de mémorisation.
    Il te faut placer l'information à des emplacements. Une, qui est très utilisé et qui fonctionnement à merveille, c'est la méthode des LOCI ou du palais de la mémoire.

    Testes avec eci, tu verras, c'est génial.